Libraries/BuchererLibrary/fr/-/media/project/bucherer/bucherer/content-migration/uhren/bucherer-blue/ulysse-nardin-bucherer-blue/ulysse_bucherer_blue_stage-1

Ulysse Nardin Freak X Bucherer BLUE

Ulysse Nardin et Bucherer BLUE dévoilent un projet qui met l’innovation à l’honneur avec la FREAK X Bucherer BLUE. Ensemble, ces étoiles de la Haute Horlogerie ont créé une montre qui incarne l’imagination galopante et l’artisanat exceptionnel pour les vrais connaisseurs: la FREAK X Bucherer BLUE.

The Freak

SOUS UN NOUVEAU JOUR
Libraries/BuchererLibrary/de/-/media/project/bucherer/bucherer/content-migration/uhren/bucherer-blue/ulysse-nardin-bucherer-blue/ulysse_bucherer_blue_content-1

UNE EXCEPTION À LA RÈGLE

Ulysse Nardin produit des montres de ultra haute précision pour les esprits libres depuis 1846. La manufacture est réputée pour être aussi révolutionnaire que novatrice – un associé parfait pour Bucherer BLUE. Repoussant les limites de l’horlogerie, leur brillante création reprend les codes de la célèbre FREAK, à commencer par son mouvement expérimental. Tournant sur lui-même une fois par heure, le carrousel en forme de baguette se passe de cadran: le pont central remplace l’aiguille des minutes, tandis qu’une des roues indique les heures.

UN CHEF-D’ŒUVRE AUDACIEUX ET MODERNE

LE DESIGN FREAK
Libraries/BuchererLibrary/ch/-/media/project/bucherer/bucherer/content-migration/uhren/bucherer-blue/ulysse-nardin-bucherer-blue/ulysse_bucherer_blue_content-2

METTRE EN LUMIÈRE LA PUISSANCE DE L’INNOVATION

Un balancier ultra-léger se dévoile au cœur du design FREAK. Fabriqué en silicium avec blocs d’inertie en nickel et micro-lames de stabilisation, c’est l’âme du nouveau calibre UN-230. Un bleu vif souligne, entre autres, les index, l’engrenage à six heures et le logo Ulysse Nardin sur le fond d’une boîte entièrement repensée. Ses courbes et sa finition texturée en Carbonium® créent l’allure inimitable de la FREAK X Bucherer BLUE. Audacieuse et moderne, elle est limitée à 88 pièces, en écho à l’année de fondation de Bucherer: 1888.