There was an error on your wishlist

Sélection de pays

Vous visitez le site Web d'un autre pays. Veuillez noter que nous ne pouvons livrer qu'aux adresses situées dans ce pays.
Liste de souhaits
Wishlist icon
Liste de souhaits est vide

LES CLASSIQUES

Quatre des meilleures montres classiques
Les classiques sont considérés comme tels pour une raison. Si un design était attrayant il y a 40 ou 50 ans, et qu’il l’est encore aujourd’hui, il y a de fortes chances qu’il le sera également dans 20 ans. Les montres sont sans doute les articles les plus chers dans votre dressing, et un objet que vous voudrez encore apprécier pendant longtemps. Voici quatre modèles classiques qui ne seront jamais passés de mode.

Rolex Datejust

depuis 1945

C’est peut-être difficile à imaginer, mais il y avait une époque où les montres devaient se contenter de seulement trois aiguilles: une pour les heures, une pour les minutes et une pour les secondes. Lancée pour célébrer le 40e anniversaire de Rolex, la Datejust était la première montre du monde à indiquer également la date du jour grâce à un quantième perpétuel. Aujourd’hui, nous tenons cette innovation pour acquise mais en 1945, il s’agissait d’un nouveau concept véritablement révolutionnaire dans le domaine des montres. Dans les modèles ultérieurs, le guichet dateur était inséré sous un verre grossissant de type «cyclope». Le bracelet Jubilee accompagnant la Datejust contribue au plaisir de porter la montre. Les maillons et la boucle déployante sont parfaitement proportionnés pour une fonctionnalité maximale et un attrait esthétique durable. La combinaison de ces éléments fait de la Rolex Datejust une montre classique intemporelle.

Audemars Piguet Royal Oak

depuis 1972

Conçue par le grand Gérald Genta, la montre Audemars Piguet Royal Oak a dû paraître étrangement discordante et futuriste lors de son lancement en 1972. La plupart des montres de luxe étaient auparavant rondes, minces et en or, et portées sur un bracelet interchangeable. Les maillons en acier inoxydable de la Royal Oak et son boîtier octogonal également en acier inoxydable ont été conçus pour former un bracelet d’une seule pièce. Tout aussi révolutionnaires étaient les lignes angulaires de la lunette. De plus, cette dernière présentait fièrement un aspect utilitaire conféré par des têtes de vis, un élément de design inspiré par les casques de plongée sous-marine. Aussi heureuse sur la poupe d’un yacht que dans un dîner en tenue de soirée, la Royal Oak réussit, malgré son design particulier, à combiner une sportivité fonctionnelle et une élégance classique: une icône du design des années 1970.

Omega Speedmaster

depuis 1957

A quoi sert une montre si ce n’est à marquer les moments mémorables de la vie? Et que pourrait-il y avoir de plus mémorable que le débarquement sur la lune, qui célèbre son 50e anniversaire cette année? La montre Omega Speedmaster encerclait le poignet de Buzz Aldrin et des autres astronautes de l’Apollo 11 lorsque les êtres humains ont tenté leurs premiers pas sur la lune, un placement de produit qui compte certainement parmi les meilleurs de tous les temps. La première Omega Speedmaster fabriquée avant le débarquement sur la lune fut commercialisée en 1957 et était conçue comme chronographe de course et de sport pour compléter le statut d’Omega comme chronométreur officiel des Jeux Olympiques. Ce qui a valu au modèle suivant de la Speedmaster d’accomplir un aller-retour sur la lune était son robuste mouvement 321, suffisamment solide pour résister aux tests de résistance de la NASA. Son simple cadran noir a également résisté à l’épreuve du temps et est aussi élégant que jamais.

Panerai Luminor

depuis 1950

«La forme suit la fonction», affirme la maxime du Bauhaus. Et c’est le cas avec la Panerai, une montre dont la fonction militaire se reflète dans son aspect de palet de hockey avec une grande face ouverte qui permet au porteur de voir facilement le cadran pendant qu’il accomplit des activités dangereuses sous l’eau. Fondée en 1836 à Florence, Officine Panerai conçut d’abord son modèle Radiomir pour la Marine royale italienne en 1936 et fut ensuite responsable de la manufacture des montres portées par les hommes-grenouilles dans l’unité d’élite Decima Flottiglia MAS pendant la Seconde guerre mondiale. En 1949, Panerai remplaça le matériau à base de radium, dont la Radiomir tient son nom, par le luminor, une substance plus sûre. Ce matériau à base de titane a inspiré le modèle Luminor avec son élément iconique en acier inoxydable qui protège la couronne de la montre.